top of page
  • Audrey

Chute de Cheveux VS Covid

1 an de recul et des Observations plus que démontrés....

Vous êtes étonnés ? de voir mon Titre La chute des cheveux et pourtant c'est l'un des nombreux symptômes #Covid19.

« DÉTERMINER LES CAUSES HORMONALES POUR LE BON DIAGNOSTIC »

« Une chute de cheveux après une maladie, Covid-19 inclus !


Passer par le bilan hormonal, pour voir si celles-ci rentrent en jeu, bien bien souvent le cas lors de grosses fatigues il y a bien souvent un changement hormonal.


Vérifier aussi vos carence en fer.



N'attendez pas qu'il soit trop tard, "il vaut mieux prévenir que guerir"

Plus le diagnostics est fait rapidement plus il sera facile d’y remédier.

Si la chute est due au stress qu'il soit lié à l’exposition au virus ou non, on pourra y remédier à l'aide de compléments alimentaires contenant des vitamines et des minéraux (biotine, fer, zinc, par exemple).

Je conseille parfois à mes clients, en complément quand le problème de chute est vraiment pris tardivement plus, d'effectuer des injections intramusculaires de vitamines B6, B9 et B12, pour stopper la chute, (attention cela dépends du cas de votre chute, la 1ere chose à faire utiliser des compléments (Je vous livre la liste de compléments que mes clients utilisent et que je vous recommande aussi pour en utiliser régulièrement) .

Il y a aussi la mésothérapie pour les personnes souffrant de chute post-Covid-19. Ce sont des injections de vitamines, minéraux, oligoéléments et vasodilatateurs ce traitements durent plus de 2 semaines.

Il y a également bien d’autres méthodes, pour relancer la croissance et la pousse de vos cheveux, je vous laisserai vous tourner vers un rendez-vous que nous pouvons faire en #Visio ou aller voir votre professionnel qui jugera de la gravité de la chute. » « Il y a Réellement 2 TYPES DE CHUTES, TRÈS DISTINCTIVES » « Aujourd'hui, mes confères et moi avons une clientèle qui souffre d'effets chute de cheveux après avoir contracté la Covid-19.

Il faut absolument distinguer deux cas différents.

S’il s’agit d’une chute diffuse, sur les tempes, au-dessus des oreilles et sur l’ensemble de la chevelure, qui survient dans le mois suivant l’apparition des symptômes, alors, dans la plupart des cas, les cheveux repoussent petit à petit.

En revanche, des chercheurs espagnols ont montré que la Covid-19 pouvait accentuer cette alopécie androgénétique (dont les causes sont héréditaires et hormonales).

Celle-ci est située su